wp7bbba9c0.png
wpf332a615.png
wp8f4dc4d3.png

DETALAT GSIGN

Créée le 1er février 2006, cette structure aéromobile interarmées, stationnée sur la base aérienne 107 de Villacoublay, renforce de manière significative la contribution du ministère de la Défense à la lutte contre le terrorisme. Un régiment ALAT ainsi que le détachement ALAT des opérations spéciales (DAOS) arment ce détachement. Le 5e RHC de Pau a mis en place le premier dispositif pour un mois. Il est relevé par le 1er RHC de Phalsbourg pour deux mois, à compter du 1er mars 2006. Ce détachement  préfigure la création d'une unité permanente en début d'été 2006, dont l'emploi sera coordonné par le commandement des opérations spéciales.

A ses débuts, le détachement se compose de cinq Puma (dont quatre du 1er RHC et un du DAOS) et de leurs équipages, soit 50 hommes de l'armée de Terre. Ce dispositif est sous astreinte et doit être en mesure de décoller avec les personnels du Groupe de Sécurité et d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GSIGN) en moins d'une heure.

La mission générale consiste à projeter une équipe de 25 militaires avec leur équipement (soit 2,5 tonnes de fret) dans un rayon de 400 kilomètres. Cette mission, compatible avec le savoir-faire de l'armée de Terre et des équipages qui maîtrisent les techniques mises en oeuvre dans le cadre du combat aéroterrestre de jour comme de nuit, comprend :

- projection et dépose de personnel et de matériel dans un environnement hostile ;

- vol tactique de jour comme de nuit ;

- extraction de personnel ;

- escorte de convoi, sécurisation de zone et appui embarqué ;

- infiltration et renseignement sur objectif ;

- vol en ambiance NRBC.

La synergie de l'armée de Terre avec le GIGN existe depuis longtemps du fait d'entraînements communs. Les procédures ont été éprouvées et mises en oeuvres à plusieurs reprises.

Le 1er juillet 2006,  le Detalat est dissous pour former le Groupe Interarmées d'Hélicoptères (GIH).

 

 

 

wpdc7df6d1.png
wp13803ef5.png
wp00e23867.gif
wp6ddd5365.png